Une chanson douce comme ....

Publié le par fredlamarmotte

...la grammaire ...eh oui ....
je viens de terminer ce délicieux livre d'Erik Orsenna ....

Jeanne, la narratrice, pourrait être la petite soeur d'Alice, précipitée dans un monde où les repères familiers sont bouleversés. Avec son frère aîné, Thomas, elle voyage beaucoup. Un jour leur bateau fait naufrage et, seuls rescapés, ils échouent miraculeusement sur une île inconnue. Mais la tempête les avait tant secoués qu'elle les avait vidés de leurs mots, privés de parole. Accueillis par Monsieur Henri, un musicien poète et charmeur, ils découvriront un territoire magique où les mots mènent leur vie : ils se déguisent, se maquillent, se marient.

La grammaire est une chanson douce est un récit où tout est prétexte pour faire la part belle à la lettre, au mot, aux jeux de langue, aux expressions plus ou moins figées, aux cortèges de paroles. Un prétexte qui va jusqu'à faire des mots de véritables objets, de véritables êtres. C'est là une invitation à savourer la langue, phrases et sentences, à laisser parler le verbe… Une invitation enrichie par les illustrations colorées de Bigre. Erik Orsenna fait ici œuvre d'académicien, avec son exactitude, sa rigueur, ses travers aussi. Sa chanson douce souffre d'une imagination un peu trop convenue, un peu trop attendue, là où Raymond Queneau avait joliment desserré la bride sur le cou de la langue. Un petit conte poétique pour tout public.

A déguster sans modération ....
j'ai plongé dans cet univers avec ravissement ...attisant encore plus pour moi le goût de la lecture ...plus jamais je ne lirai le Petit Prince avec le même oeil ....

Publié dans mes lectures et films

Commenter cet article

chinette 27/10/2008 10:21

Coucou Fred,Je l'ai déjà lu et c'est une pure merveille !A très bientôt

Bree 23/10/2008 19:04

Merci beaucoup pour ce résumé...cela m'a donné envie!Bonne soiréebises